I

13 mai - 13 juin 2015 - no51

L'EDITO #51I Les femmes au boulot et les hommes à la toilette

Ce mois d’avril, Delphine Ernotte a été nommée à la tête de France Télévisions, tandis qu’Agnès Saal a démissionné de l’institut national de l’audiovisuel pour cause de frais de taxis. Aucun rapport entre les deux, ce sont deux femmes dirigeantes, voilà tout. D’aucuns diront qu’en parler souligne la différence de traitement entre les sexes et que le vrai égalitarisme consiste à ne pas en faire un plat. Allez, nous n’allons pas leur faire le coup des statistiques, à ceux-là. Le bon sens, simplement le bon sens. Dans Le Quai de Ouistreham, il y a cette scène marquante que raconte Florence Aubenas : sur les paquebots, ce sont les femmes qui nettoient les « sani » (pour « sanitaires ») et lorsqu’un homme n’est pas à la hauteur, on le menace en  plaisantant « Toi, tu vas finir aux sani »... C’est comme ça, même si la parité progresse dans d’autres domaines, la femme est maîtresse en son foyer. À la maison, elle reste celle qui nettoie les « sani ». Pas vrai ?

Alors parler des femmes et uniquement d’elles est un choix que nous assumons. Nous avons rencontré ces femmes parce qu’elles sont engagées, qu’elles ont des choses à dire, mais aussi parce qu’elles sont là où on ne les attendait pas, dans des métiers traditionnellement occupés par des hommes : « cheffe » d’entreprise, présidente d’université ou neurochirurgienne. Et encore, nous étions à deux doigts de faire le portrait de la commissaire du 13e, retenue au dernier moment par l’actualité anti-terroriste (sachez que Word souligne « de la » commissaire pour suggérer « du »...). En politique, le constat est clair : seules dix femmes sont présidentes de départements. Peu peuvent prétendre, également, à diriger une région, au terme des élections de décembre prochain. Marie-Pierre de la Gontrie, élue dans le 13e, brigue bien l’Île-de-France (lire page 12), espérant que Jean-Paul Huchon lui souffle dans le dos, mais le président n’a pas l’intention de s’inspirer de Bertrand Delanoë. Sa successeuse à lui, Anne Hidalgo, se prend d’ailleurs une charge lourde par le numéro 2 de l’UMP à Paris (lire page 14).

Il paraît que Delphine Ernotte, la nouvelle présidente de France Télé, est engagée depuis toujours sur la question de l’égalité hommes-femmes et qu’elle prévoit « une direction resserrée et paritaire ». Si l’on imagine plus de femmes aux responsabilités, faut-il s’attendre à voir plus d’hommes équipés de brosses de toilettes ? Rien n’est moins sûr...

 

{jcomments on}

Publié par Virginie Tauzin  le 06 Mai 2015

Extrait - La visionneuse

///  Rubriques
Inscrivez vous à notre Newsletter

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/ledumois/www/modules/mod_mailchimp2/mod_mailchimp2.php on line 176
Impossible de trouver la liste avec l'id : a9e02de4df