I
BON PLAN RESTO | Bekseju Village

 

PDF Imprimer Envoyer

Déjeuner en paix

Autour d’une carte resserrée mais réjouissante, le contemporain Bekseju Village accorde les classiques coréens avec dextérité, dans un cadre brut et calme. Direction le boulevard Saint-Marcel pour la symphonie.

Grande devanture noir de jais, intérieur minimaliste, ambiance douce, service adorable et vaisselle raffinée : dès l’accueil, Bekseju Village jongle avec la finesse et donne le sentiment qu’on ne s’est pas trompé d’adresse. En petit nombre, on choisit de s’installer sur les tables lumineuses en bord de boulevard ; en groupe, on privilégie cette immense table centrale, digne des meilleurs banquets.

 

Avec un tel nom, on ne peut y échapper. Le déjeuner sera arrosé de bekseju, ce délicat alcool de riz fermenté et aromatisé aux herbes. Le privilège du bekseju se niche dans sa capacité à se conjuguer aussi bien au passé qu’au présent ou au futur. Construite autour du produit roi, la carte des alcools mérite un œil averti devant tant de diversité : vins de framboises noires, alcool de ginseng…

 

Au déjeuner, l’élégant menu se résume en huit possibilités. Au côté de l’inénarrable bibimpap, on découvre des classiques de la gastronomie coréenne, des grillades de porc à la sauce au piment rouge, en passant par le tonique ragoût de kimchi. En prélude, on se délecte de mises en bouche très engageantes autour d’algues frites et d’un trio au diapason formé d’une galette de pomme de terre, d’aubergines marinées et d’une salade de bœuf émincé. On discerne déjà la touche personnelle du chef et l’efficacité de toute une équipe.

 

Dans le bon tempo, le passage à l’acte se déroule presque toujours gracieusement. Le visuel attrayant intégré jusque dans la présentation complète brillamment l’expérience des sens. On s’attache ainsi au vivifiant kimchi, au distrayant poulet braisé et à la douceur des vermicelles sautés. On notera cependant une déception pour l’assiette déstructurée autour de la fade gelée de pousses mungo. Dans l’ensemble, on croise des plats gourmands, bien exécutés, suffisamment armés et finement relevés, sans risque d’incendie.

 

Par habitude, on quitte souvent l’Asie sans même jeter un œil aux offres sucrées. Ne commettez pas cette erreur chez Bekseju : derrière des compositions simples se cachent des petits trésors gustatifs. La glace au sésame noir ressemble à une boule de lave, tout juste refroidie après être sortie des entrailles de la Terre. Avec un goût exquis et pas du tout entêtant, on en redemande. De même, le granité de fruit, modèle de fraîcheur, s’encuillère en quelques minutes avec bonheur.

Au crépuscule, Bekseju Village se métamorphose. La carte prend de l’assurance et la gamme des prix de l’ampleur. On reviendra volontiers s’essayer à la salade de bulots aux épices, au jarret de porc au bekseju ou au croustillant de bulgogi… À mille lieux des poncifs de Chinatown, l’apaisant Bekseju Village nous gagne avec son look zen et ses bons plats aux tarifs imbattables. Laissez-vous entraîner, avec la sérénité d’un matin calme.

 

 

Bekseju Village in Paris, 53 boulevard Saint-Marcel, 01.77.11.24.37, www.beksejuvillagefrance.com
Ouvert du mardi au samedi (midi et soir), formules midi : 13-15€ ; carte du soir : 13-25€ / plat.

 

Publié par Vincent Fargier  le 06 Mai 2015
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

///  Rubriques
Inscrivez vous à notre Newsletter

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/ledumois/www/modules/mod_mailchimp2/mod_mailchimp2.php on line 176
Impossible de trouver la liste avec l'id : a9e02de4df