I

13 septembre - 13 octobre 2012 - no21

L'edito # 21

C’est par un dossier en forme d'inventaire à la Prévert que nous entamons la rentrée, tout frais revenus de province. N'y voyez pas l'expression d'un désamour ingrat mais plutôt un hommage a contrario. En Parisiens qui se respectent et à l'instar d'un taxi, d'un guichetier ou d'un garçon de café lambda, nous nous permettons simplement de râler un bon coup.

Tenez, commencons dans cet édito par une complainte éminemment catégorielle. Qu'il est désagréable pour le journaliste de retour de vacances de retrouver la cohorte des chargés de communication ! Pour le moindre sujet, la moindre demande, il nous faut en passer par ces agents spécialisés en rétention d'information. La RATP ou Ports de Paris doivent sans doute fomenter de sombres desseins, tant il est diffi cile de trouver chez eux à qui parler. Et lorsque l'on parvient à obtenir de haute lutte le droit de passer un coup de fi l, voilà que le chargé de com' se glisse dans la conversation. Il était là, depuis le début, à l'affût, prêt à brider le laisser-aller de l'interviewé !

Il en va différemment sous d'autres cieux : à Berlin, l'un de nos membres, alors jeune journaliste stagiaire, avait pu être reçu dans l'heure de sa demande par un ministre. L'anecdote, qui n'est pas isolée, refl ète cette vertu nordique de la transparence incompatible avec l'esprit latin. Que dire d'institutions fi nancées par nos impôts telle que la Bibliothèque François Mitterrand, laquelle extorque des sous en échange du droit de photographier sa façade ? Et les fl ics, à qui l'on défend de parler aux journalistes des faits divers survenus pendant la nuit ? C'est que « Paris restera toujours Paris ! » comme a pu nous l'asséner un jour Lyne Cohen-Solal, refusant de considérer l'idée que les Asiatiques du 13e puissent fabriquer leur Chinatown à l'image des capitales anglo-saxonnes. Nous nous égarons, mais voilà qui fait du bien, car c'est en gueulant que l'on se sent Parisien.

 

{jcomments on}

 

Publié par La rédaction  le 13 Septembre 2012

Extrait - La visionneuse

///  Rubriques
///  Boutique
↓ ↓ ↓                               ↓ ↓ ↓
///  Le kiosque
///  Contacts
Inscrivez vous à notre Newsletter
adresse e-mail: