I

13 juin - 13 juillet 2014 - no41

Edito | Et que ne durent que les moments doux...

Et que ne durent que les moments doux...

 

À écouter un pessimiste : c’est la crise, la France fait peine à voir, ça va mal finir, on n’arrête pas l’engouement pour le Front. Certes. Mais c’est aussi, à force, le meilleur moyen de tirer le bon numéro : le 18. La 2e compagnie, concentrée à la caserne Masséna, rappelle qu’il ne faut l’appeler qu’en cas d’urgence, c’est inscrit dans ces pages. Le bonheur, ce n’est pas une urgence ? Peut-être, mais les pompiers n’y feraient rien, à part récupérer le désespoir au pied des tours. Le FN non plus d’ailleurs, et admettons qu’en se sentant plus heureux, certains ne songeraient même plus à lui accorder leur voix.

Ce numéro du 13 du Mois est consacré au sacro-saint bonheur sans définition ni recette, juste une petite musique (Archie Shepp, dont nous dressons le portrait ? Bashung ? Sa douce poésie s’adapte bien au contenu) qui peut résonner en chacun : osez, osez. Dans l’interview qu’il nous a accordée, Xavier Niel le-grand-patron démontre qu’il voit le verre à moitié plein : sa France à lui est surtout entrepreneuse et entreprenante. À qui sourit la vie ? À ceux qui se creusent un peu la tête pour l’avoir un peu plus dure et un peu moins pleine, selon lui. Les acteurs du dossier tentent de s’alléger eux aussi des petits et gros tracas. Question d’équilibre. Que cela passe par le meilleur job, la plus belle histoire d’amour, la réussite sociale, l’argent, le sport, la méditation, la simplicité, l’engagement, autre chose ou tout ça à la fois, peu importe au final. Tant qu’il y a de la vie...

 

{jcomments on}

Publié par La rédaction  le 05 Juin 2014

Extrait - La visionneuse

///  Rubriques
///  Boutique
↓ ↓ ↓                               ↓ ↓ ↓
///  Le kiosque
///  Contacts
Inscrivez vous à notre Newsletter
adresse e-mail: