I

13 janvier - 13 février 2015 - no47

EDITO #47

Il était une fois, l’histoire du tweet de retweet de tweet de @EdithGallois

En pleine trêve des confiseurs, notre boîte mail, elle aussi au bord de l’indigestion, s’est réveillée. Pas de foie gras et autres victuailles, plutôt de spams et vœux à tire-larigot. Un message a cependant attiré notre attention : « Une élue du 13e est facho. » Intrigués par cette nouvelle, dans la mesure où nos élus locaux brillent plus par leur absence dans les médias que l’inverse, nous découvrons le contenu de cette alerte on ne peut plus tape-à-l’œil. Mme Édith Gallois, élue UDI du 13e, tête de liste de la droite aux municipales l’année dernière, a retweeté un tweet (l’expression n’est pas belle, mais il faut bien appeler les choses par leur nom) de Serge Ayoub, célèbre leader de l’extrême droite parisienne. Ouhlala. Pour avoir côtoyé à quelques reprises la femme politique, jamais nous n’aurions pu imaginer telle familiarité avec les thèses abjectes que peut véhiculer M. Ayoub. Ce Batskin – c’est son nom de scène – fréquentait et castagnait déjà il y a 20 ans dans les tribunes du Parc.

D’abord, ce qui est dingue, c’est que Mme Gallois, qui a immédiatement fait effacer son acte maladroit, ne connaisse pas, comme elle l’a prétendu ensuite, ce monsieur qui il y a quelques mois encore tenait boutique rue Primatice, juste derrière la mairie du 13e. Ce qui est tout aussi incroyable, c’est qu’une partie du landerneau politique de gauche se soit immédiatement emparé de cette maladresse pour en faire ses choux gras sur les réseaux sociaux. Mme Gallois, c’est un peu l’arroseur arrosé, non ? Si les politiques (de tous bords) n’étaient pas constamment le nez plongé dans leur smartphone pour retweeter la moindre absurdité visant à casser leurs adversaires (le retweet de Serge Ayoub était une critique à l’adresse de François Hollande), nous n’en serions pas là. Incroyable encore que ces politiques, qui prétendent nous représenter, ne comprennent pas que les citoyens veulent du fond, de vrais débats et en ont marre des petites phrases et des tweets de retweet de tweet (la phrase est toujours aussi moche, mais appelons un chat un chat). Peut-être que si quelques-uns prenaient l’initiative... Espérons que cela soit le cas en 2015, mais permettez-nous d’en douter. Sur ce, nous vous souhaitons, à tous, une excellente année !

 

{jcomments on}

Publié par David Even  le 07 Janvier 2015

Extrait - La visionneuse

///  Rubriques
///  Boutique
↓ ↓ ↓                               ↓ ↓ ↓
///  Le kiosque
///  Contacts
Inscrivez vous à notre Newsletter
adresse e-mail: